AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Inter Inter - WhatsApp repousse le changement de ses conditions d’utilisation


Société

iciLome | | 3 Commentaires |Imprimer

La semaine dernière, WhatsApp a indiqué que sa récente mise à jour prévoit un partage de données avec Facebook, sa maison-mère, à partir du 8 février prochain. Face à l’inquiétude des utilisateurs, le service de messagerie instantané a annoncé vendredi repousser de 3 mois le changement de ses conditions d’utilisation.

Les nouvelles conditions d’utilisation du service de messagerie mobile devraient entrer en vigueur à partir du 8 février prochain. Ce vendredi 15 janvier 2021, WhatsApp se donne un plus de temps

« Nous avons décidé de reculer la date à laquelle il sera demandé aux utilisateurs de consulter et d’accepter les conditions. Personne ne verra son compte suspendu ou supprimé le 8 février. Nous allons également surveiller de près les informations erronées qui circulent autour des travaux sur la confidentialité et la sécurité sur WhatsApp. Nous nous tournerons ensuite progressivement vers les utilisateurs afin qu’ils puissent consulter la politique de confidentialité à leur propre rythme avant que de nouvelles options pour les professionnels ne soient disponibles le 15 mai », a fait savoir WhatsApp vendredi dans un article blog.

Le service de messagerie mobile a en effet réaffirmé son engagement à protéger la vie de ses utilisateurs. « L’application WhatsApp a été conçue sur une idée simple : ce que vous partagez avec vos amis et votre famille reste entre vous et eux. Cela signifie que nous protégerons toujours vos conversations personnelles grâce au chiffrement de bout en bout, pour que ni WhatsApp ni Facebook ne puissent voir vos messages privés. (…) », a indiqué l’entreprise.

Précisant que « Rien de tout cela n’a changé avec les récentes mises à jour », WhatsApp souligne que ses récentes mises à jour loin de renforcer ses capacités « de partage des données avec Facebook » visent plutôt à aider les entreprises à mieux communiquer avec les clients.

Le changement des conditions d'utilisation annoncé par WhatsApp a provoqué la ruée vers d'autres plateformes concurrentes à savoir Telegram et Signal, dont le nombre de téléchargement est parti en hausse ces derniers jours.

Rayan Naël



Autres titres
Côte D'Ivoire Electricité pour tous: 741 localités connectées au réseau électrique en 2020 
Burkina-Faso 164ème journée internationale de la femme: une célébration empreinte de sobriété 
Nigéria Une opération des yeux permet à un jeune réfugié de voir la vie sous un autre jour 
Plus de nouvelles




 3   Atonvigaz | Dimanche, 17 Janvier 2021
  Whatsapp endommage les cellulaires!! AFRICAINS, il faut abandonner les réseaux sociaux, ils sont toxiques!!!

 2   Eddy | Samedi, 16 Janvier 2021
  La seule garantie pour garder ses données privées c'est de ne pas être sur internet. Toute cette panique inutile ne rime à rien. Demain ce sera un flux de Signal/Telegram pour une autre plateforme.

 1   Eleyiéwan | Samedi, 16 Janvier 2021
  En tout cas, je ne vous fais pas confiance et je vous ai quitté depuis. Surement que vous utilisez déjà nos données à des fins insoupçonnés.
.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com