AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Côte D'Ivoire Vaccination contre la Covid-19: la première phase prévue du 1er au 10 mars 2021


Sante

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer

Le ministre d’Etat, secrétaire général de la présidence de la République, Patrick Achi, a procédé le 1er mars 2021 au lancement de la première phase de la vaccination contre la Covid-19, prévue du 1er au 10 mars 2021.

« Le vendredi 26 février, nous avons reçu les 504 000 premières doses de vaccins contre la Covid-19 destinées à la Côte d’Ivoire. Aujourd’hui, nous sommes extrêmement heureux et fiers de procéder au lancement de la campagne de vaccination contre la Covid-19 », a déclaré Patrick Achi qui a assuré, à cette occasion, que 1,5 million de doses supplémentaires seront reçues prochainement.

Cette campagne de vaccination s’inscrit dans le cadre du mécanisme Covax qui permet à tous les pays de bénéficier de l’égal accès aux vaccins, afin de mieux protéger leurs populations. Selon Patrick Achi, la vaccination contre la Covid-19 est une preuve de l’efficacité et de la réactivité du système de santé ivoirien.

Pour sa part, le ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, Eugène Aka Aouélé, a indiqué que cette première phase va concerner uniquement le District d’Abidjan, épicentre de la pandémie. Selon lui, la vaccination gratuite et volontaire devrait contribuer à la réduction de la morbidité et de la mortalité liées à la Covid-19 et a rappelé que le vaccin ‘’Astra Zeneca’’ qui sera administré est homologué par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS).

L’objectif de cette première phase est de vacciner 70% de chaque cible prioritaire identifiée, soit 5,6 millions de personnes. Ces cibles sont réparties en deux groupes. Le premier est constitué du personnel de santé, des forces de défense et de sécurité ainsi que des enseignants. Le second groupe est composé des personnes de plus de 50 ans, des porteurs de pathologies chroniques et des voyageurs.

Par la suite, la vaccination sera étendue à la population carcérale et aux personnes âgées de 18 à 49 ans. L’objectif à terme étant de vacciner 19,6 millions de personnes.

L'AUTEUR
Ministères


Autres titres
Sénégal Don de sang: le ministère de la Jeunesse renforce le stock du CTS 
Niger Le Centre National de Lutte contre le Cancer inauguré 
Afrique de l'Ouest Covid-19: le coût du test de dépistage fixé à 25000 FCFA dans l'espace UEMOA pour 5 jours de validité 
Plus de nouvelles



.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com